Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le plus célèbre des agents secrets, James Bond, revient dans un roman écrit par l'écrivain britannique Anthony Horowitz. Le livre, intitulé "Trigger Mortis", est paru mardi au Royaume-Uni.

"J'ai toujours eu l'intention de revenir au vrai Bond, c'est-à-dire le Bond créé par (Ian) Fleming et ce fut un bonus fantastique d'avoir des éléments originaux et non publiés du créateur pour lancer mon histoire", a déclaré Anthony Horowitz dans un communiqué.

"Je suis si heureux d'avoir été autorisé à placer l'intrigue deux semaines après mon roman préféré de James Bond, 'Goldfinger', et je suis ravi que Pussy Galore soit de retour", a ajouté le romancier.

L'écrivain britannique a créé la polémique récemment en sous-entendant que l'acteur Idris Elba n'était pas assez classe ("too street" ou "trop rue") pour jouer James Bond. "Je suis vraiment désolé si mes commentaires sur Idris Elba ont blessé. Ce n'était pas mon intention", s'est-il ensuite excusé.

L'acteur de 43 ans, pressenti pour succéder à Daniel Craig, a quant à lui pris la chose avec légèreté: "Gardez le sourire! Cela ne demande aucun effort et ça ne fait pas de mal. J'ai appris ça dans la rue", a-t-il déclaré malicieusement sur son compte Instagram.

Chanson de Sam Smith

La publication de "Trigger Mortis" intervient alors que le chanteur Sam Smith a annoncé mardi qu'il serait l'interprète de la chanson de "Spectre", le 24e film de James Bond prévu pour sortir le mois prochain au Royaume-Uni et le 11 novembre en France et en Suisse romande. La chanson s'intitule "Writing's On The Wall".

Quelque 100 millions de livres relatant les aventures de l'agent 007 se sont vendus dans le monde depuis "Casino royale" en 1953, le premier des quatorze écrits par son créateur Ian Fleming, suivis par plus d'une trentaine de romans et novélisations signés par plusieurs successeurs.

ATS