Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En Suisse, 500'000 personnes prennent le risque de falsifier leur vignette autoroutière ou de rouler sans. Pour les douanes, c'est un manque à gagner de 20 millions de francs, explique Le Matin Dimanche dans son édition du jour (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

La réforme de la prévoyance vieillesse et le système de santé suisse figurent en bonne place dans les journaux dominicaux. Voici quelques-unes des informations de la presse du jour, non confirmées à l'ats:

SonntagsZeitung: Les dirigeants du PLR, de l'UDC et du PDC se sont mis d'accord sur une petite réforme de la prévoyance vieillesse. Le paquet comprend l'augmentation de l'âge de la retraite pour les femmes à 65 ans, une augmentation de la taxe sur la valeur ajoutée pour l'AVS et un mini-amortissement pour les revenus les plus modestes. Une augmentation des rentes est en revanche exclue de la proposition.

NZZ am Sonntag: Un projet de nouvelle ordonnance qui prévoit de limiter certaines interventions médicales aux traitements ambulatoires circule à Berne, affirme la NZZ am Sonntag. En comparaison internationale, la Suisse a davantage recours aux soins stationnaires pour des interventions qui se prêteraient aussi aux ambulatoires, alors que ces derniers présentent des avantages pour les patients et nécessitent moins de ressources. Cette initiative doit permettre de transférer 42'000 interventions de la première à la seconde option. Elle risque d'être âprement débattue: les frais des opérations effectuées en stationnaire sont partagés entre le canton et les assurances tandis que ceux pratiqués en ambulatoires sont à la seule charge des caisses.

NZZ am Sonntag: En Suisse, les goulets dans l'approvisionnement de médicaments se multiplient. Actuellement dix vaccins et 17 antibiotiques ne sont plus disponibles, rapporte la NZZ am Sonntag qui cite l'Office fédéral pour l'approvisionnement économique du pays. Les hôpitaux sont particulièrement touchés. En moyenne, les centres hospitaliers ne reçoivent pas 120 médicaments souhaités par année. Le temps de livraison des substances, qui est d'environ deux mois, inquiète particulièrement.

Le Matin Dimanche / SonntagsZeitung: Les cas de citoyens suisses en détresse à l'étranger se multiplient. En 2016, le service consulaire du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) est intervenu 819 fois pour porter secours à des Helvètes, rapporte Le Matin Dimanche, contre 463 en 2007. Les cas vont des morts à rapatrier aux disparitions en passant par les victimes d'actes criminels ou d'enlèvement. A neuf reprises l'Etat a envoyé des fonds pour aplanir les difficultés. Cette année, 649 dossiers ont été ouverts jusqu’à fin septembre.

SonntagsBlick: Le domaine des Ecoles polytechniques fédérales devront se passer de 50 millions de francs en 2018. C'est ce qui ressort du projet de budget du ministre des Finances Ueli Maurer, rapporte le journal alémanique SonntagsBlick. Le président du conseil des EPF Fritz Schiesser a du mal à comprendre cette coupe, sachant que Berne avait promis davantage de moyens en 2016 déjà. Une telle volte-face complique le financement durable de nouveaux champs de recherche, souligne-t-il. Fritz Schiesser compte intervenir directement à Berne pour plaider sa cause.

Le Matin Dimanche: En Suisse, 500'000 personnes prennent le risque de falsifier leur vignette autoroutière ou de rouler sans. Pour les douanes, c'est un manque à gagner de 20 millions de francs, explique Le Matin Dimanche. En 2016, le Ministère public de la Confédération a condamné 926 personnes qui avaient contrefait ou falsifié l'autocollant coloré. Parmi elles, 75% étaient des étrangers ne résidant pas en Suisse, selon le journal qui s'appuie sur les statistiques officielles. Quant à rouler sans la vignette, le taux d'abus est de 6% pour les véhicules immatriculés en Suisse et de 8% pour les véhicules étrangers.

Ostschweiz am Sonntag / Zentralschweiz am Sonntag: Le directeur de l'Administration fédérale des finances Serge Gaillard s'est comporté correctement dans le règlement de l'affaire de la Centrale de compensation (CdC) basée à Genève et active dans le domaine des assurances sociales du premier pilier. Selon les deux hebdomadaires alémaniques Ostschweiz am Sonntag et Zentralschweiz am Sonntag, le Ministère public de la Confédération a innocenté le haut-fonctionnaire des accusations de dénonciation calomnieuse, calomnie, abus de pouvoir et tentative de contrainte.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS