Toute l'actu en bref

L'Association pour une Suisse indépendante et neutre (ASIN) va présenter à ses membres cinq propositions qu'elle a développées avec l'UDC pour contrer l'accord sur la libre circulation des personnes. L'objectif: lancer une initiative.

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Les dégâts du gel, l'accord sur la libre-circulation des personnes ou encore l'émission "26minutes" figurent dans les colonnes de la presse dominicale helvétique. Tour d'horizon des titres. Ces informations n'ont pas été confirmées à l'agence de presse ats.

Le Matin Dimanche: Les dégâts du gel sont "sans précédent". Le directeur de l'Union suisse des paysans (USP) Jacques Bourgeois, compte, via une motion, demander de l'aide à la Confédération. Comme mesure immédiate, il propose notamment l'octroi de prêts sans intérêts, indique-t-il au Matin Dimanche. A long terme, l'élu PLR souhaite discuter de la participation de l'Etat au paiement des primes assurant les risques naturels, primes plus que dissuasives.

SonntagsZeitung / SonntagsBlick: L'Association pour une Suisse indépendante et neutre (ASIN) veut contrer l'accord sur la libre circulation des personnes entre la Suisse et l'Union européenne. Elle s'est alliée à l'UDC et les deux organisations présenteront cinq propositions à leurs membres respectifs dans le mois à venir, rapporte le journal alémanique SonntagsBlick, avant de lancer une initiative. L'ASIN et l'UDC ont planché pendant des mois pour élaborer ces solutions. Ces propositions ne sont pas ou très difficilement compatibles avec les bilatérales, souligne l'hebdomadaire. Interrogé sur le sujet par la SonntagsZeitung, Christoph Blocher insiste qu'au vu des chiffres de l'immigration, il faut agir vite.

SonntagsBlick: Des centaines de personnes âgées sont maltraitées chaque jour en Suisse, révèle le SonntagsBlick, citant une étude mandatée par CuraViva, l'association des homes et des institutions sociales suisses. Selon les experts qui ont mené l'enquête, tous les homes utilisent des moyens - grillages, sangles, calmants - pour limiter les déplacements de certains pensionnaires. Au total, 25% de ces personnes sont touchées.

NZZ am Sonntag: Le nouveau modèle de financement de l'énergie hydraulique proposé mardi par la commision de l'énergie au Conseil national ne plaît pas au surveillant des Prix. Stefan Meierhans le considère comme opaque et injuste, précise-t-il dans les pages de la NZZ am Sonntag. Cette solution renforce l'inégalité de traitement sur le marché de l'électricité, affirme-t-il. Selon lui, il faut éclaircir une fois pour toutes si le domaine de l'électricité doit suivre les règles du marché ou se plier à celles de l'Etat.

Le Matin Dimanche: Fini de rire: l'émission "26 minutes" s'arrêtera en décembre. Vincent Kucholl et Vincent Veillon vont mettre un terme à leur émission satirique diffusée chaque samedi sur la RTS, apprend-on dans l'édition du jour du Matin Dimanche. Ils préparent un nouveau spectacle pour début 2018: "Le fric. Un spectacle cher de Vincent Kucholl et Vincent Veillon", révèlent-ils lors d'un double entretien. Le duo a décidé de se concentrer sur ce projet, mais compte revenir à la télé à l'automne avec une nouvelle formule qu'il cherche encore!

Le Matin Dimanche: Policiers et fonctionnaires genevois sont les mieux payés de Suisse. L'enquête du Matin Dimanche s'appuyant sur des statistiques officielles montre notamment que le salaire mensuel brut médian standardisé d'un employé de l'Etat de Genève (8821 francs) est plus élevée que celui d'un homologue zurichois (7789 francs) ou vaudois (7450 francs). En moyenne suisse, le salaire médian des policiers se situe à 7665 francs. Mais, souligne le Matin Dimanche, les Genevois sont ceux qui dépensent chaque mois le plus en impôts, assurance-maladie, communications ou encore santé.

Ostschweiz am Sonntag / Zentralschweiz am Sonntag: Hotelplan Suisse va équiper une grande partie de ses agences de voyages de lunettes de réalité virtuelle, révèlent les journaux alémaniques Ostschweiz am Sonntag et Zentralschweiz am Sonntag. Grâce à la vision à 360 degrés, l'accessoire permet par exemple aux visiteurs de se retrouver virtuellement parachuté en pleine station de ski avant même d'avoir réservé le voyage. Les clients apprécient cette possibilité supplémentaire d'imaginer leurs destinations de vacances, explique Hotelplan qui a testé l'accessoire durant trois mois dans dix filiales.

ATS

 Toute l'actu en bref