Toute l'actu en bref

Dufry suscite la convoitise. Richemont y a pris une participation de 5% (archives).

KEYSTONE/PATRICK STRAUB

(sda-ats)

Richemont a acquis, par le biais de sa filiale Richemont Luxury Group Limited, une participation de 5% dans Dufry. Le détaillant aéroportuaire bâlois subit de nombreux changements de son actionnariat depuis le début de l'année.

Auparavant, le groupe de luxe genevois ne détenait pas une part notable dans Dufry. Le bras investisseur de Richemont, sis sur l'île britannique de Jersey, détient depuis le 10 mai une participation de 5,000001%, pouvait-on lire vendredi sur le site de la Bourse suisse.

Le spécialiste bâlois des boutiques hors taxes bâlois a récemment fait parler de lui en raison de modifications importantes dans son actionnariat. Au cours des dernières semaines, le conglomérat chinois HNA a progressivement renforcé son engagement, et détient désormais 20,92% de Dufry.

En avril, le fonds souverain singapourien GIC avait cédé un paquet de près de 8% à HNA. Son compatriote Temasek a également vendu un paquet important au groupe chinois.

Appétit chinois

L'appétit des Chinois, qui ont récemment phagocyté le spécialiste du service à bord Gategroup, a fait bondir le titre Dufry. Depuis le début de l'année, l'action s'est appréciée de près d'un quart. Plus récemment, elle a fait les frais d'un mouvement de correction, glissant de 170 francs (mardi) à 160,60 francs (jeudi).

Vendredi vers 9h25, la nominative Dufry bondissait de 5,73% pour atteindre 169,80 francs. Dans le même temps, l'action Richemont progressait de 0,93% dans un marché élargi en hausse de 0,56%.

René Weber, de Vontobel, parle d'une décision surprise de la part de Richemont, qui cherche vraisemblablement un moyen de participer à l'envolée du segment de la vente au détail dans l'industrie du voyage. Pour Dufry, la dynamique positive se poursuit, conclut l'analyste, qui confirme sa recommandation d'achat du titre.

ATS

 Toute l'actu en bref