Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Américain Andy Roddick et la Belge Kim Clijsters ont fait samedi à Newport leur entrée au Hall of Fame du tennis mondial, qui distingue les meilleurs joueurs et meilleures joueuses de l'histoire.

Roddick, 34 ans, a passé treize semaines à la première place du classement mondial en 2003. Il a conclu sa carrière, en 2012, avec 32 titres à son palmarès dont un en Grand Chelem (US Open 2003).

"J'ai eu le privilège de voir un niveau de tennis incroyable avec Roger Federer et Rafael Nadal: c'est comme si j'avais vu Picasso peindre", a-t-il expliqué.

Clijsters, elle-aussi âgée de 34 ans, a passé vingt semaines en tête du classement mondial féminin.

Elle a remporté 41 titres WTA, dont quatre en Grand Chelem (US Open 2005, 2009 et 2010, Open d'Australie 2011).

La Belge avait mis un terme une première fois à sa carrière à 24 ans en 2007 pour fonder une famille.

Elle était revenue sur le circuit féminin en 2009 après deux années et demi d'absence pour devenir la première et seule joueuse de l'histoire à remporter un tournoi du Grand Chelem (US Open 2009) en bénéficiant d'une wild-card (invitation).

"Il faut que je remercie le tennis de m'avoir permis de réaliser mes rêves", a-t-elle indiqué.

ATS