Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les coureurs du Tour de Romandie ont leur ombudsman pour assurer leur sécurité: Roger Beuchat, professionnel pendant quatorze ans, est le délégué du CPA, l'association des cyclistes professionnels.

Ce Jurassien bon teint, ancien coureur de l'équipe Phonak, fait tampon entre le peloton et les organisateurs. Normalement, cette tâche est dévolue à Davis Chassot, le frère de Richard Chassot, le directeur du Tour de Romandie. Comme il est engagé dans l'organisation de la boucle romande, il a laissé sa place à Roger Beuchat.

"Je suis là pour soutenir les coureurs. Ils savent que je suis présent et qu'ils peuvent me joindre en tout temps. Une de mes principales missions est de participer au protocole météo. Si les conditions atmosphériques deviennent difficiles et qu'il faille envisager une modification de parcours, je représente la voix des coureurs, qui ne pourraient pas être là le matin auprès des organisateurs."

La météo pourrait s'annoncer capricieuse samedi dans la grande étape de montagne autour de Sion. Roger Beuchat est-il aux aguets ? "C'est encore un peu tôt pour voir s'il faut faire des modifications. Je vais regarder d'abord s'il y a des passages dangereux", raconte celui qui conduit le speaker pendant la boucle romande.

Il arrive parfois que pendant la course, il faille prendre des décisions rapides. "L'an dernier au Tour de Suisse, lors de la dernière étape à Schaffhouse, il a fallu neutraliser la course lors de la dernière boucle urbaine, jugée trop dangereuse. Les coureurs se sont plaints après les premiers passages à la direction de la course, qui m'a appelé. Nous avons décidé de neutraliser le dernier tour et de prendre les temps pour le classement général au passage de l'avant-dernier tour."

Ce poste de défenseur des coureurs est-il mal vu par les organisateurs ? "Non. Ils savent bien que nous sommes là pour nous soutenir mutuellement. Je suis un officiel hors de la course pour prendre position", poursuit Beuchat.

Le CPA, sorte de syndicat des coureurs, est présidé par l'ancien champion italien Gianni Bugno. Il est reconnu officiellement par l'Union cycliste internationale. Il est également partie prenante dans les discussions concernant le matériel. "Nous sommes actuellement en discussion à propos du poids des vélos que nous essayons de faire passer de 6.8 à 6,5 kg de poids minimal."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS