Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'amertume de la défaite s'efface devant la conviction d'être sur la bonne voie. Roger Federer a voulu "positiver" après son revers contre Alexander Zverev.

"Je suis surtout déçu pour Belinda Bencic, lâche-t-il. Avec cette défaite, elle a plus de pression pour sa rencontre contre Andrea Petkovic. Mais je suis content d'avoir livré un bon et long match. Cette rencontre va me permettre d'obtenir des informations précieuses. Demain matin à mon réveil, je saurai comment mon corps aura réagi après ces deux heures et demie sur le court. Si j'avais gagné tous mes matches ici à Perth 6-3 6-2, je n'aurais pas été très avancé avant l'Open d'Australie. J'aurais su que je jouais bien. Mais je n'aurais eu aucune idée comment mon corps aurait "encaissé" des gros matches. Et si je suis venu à Perth, c'est bien pour recueillir de tels enseignements."

"La Hopman Cup est l'une des exhibitions que les joueurs prennent le plus au sérieux, poursuit le Bâlois. Aujourd'hui, Alexander et moi avons joué sans retenue. Au deuxième set, je me suis battu pour prolonger ce match. Pour le public ! Et bien sûr pour... moi aussi."

S'il nourrit un regret, c'est bien ce jeu décisif du premier set perdu 7/1 sur deux doubles fautes qui lui restent en travers de la gorge. "Elles m'ont fait très mal", avoue-t-il. Vendredi, le Bâlois espère renouer avec le succès lors de troisième simple de la semaine qui l'opposera à Richard Gasquet. "Retrouver Gasquet dans une compétition par équipes me fait, bien sûr, penser à la finale de la Coupe Davis à Lille, souligne Roger Federer. J'attends cette rencontre avec impatience. Richard joue très bien. Il a gagné ses deux premiers simples en deux sets. Et contrairement à Zverev, il me laissera poser deux ou trois slices..."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS