Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Porté par un public qui le déifie de plus en plus, Roger Federer trace toujours sa route à Melbourne. Et l'on commence à croire qu'elle peut le conduire vers un 18e titre majeur.

Deux jours après son récital contre Tomas Berdych, le Bâlois a dû aller à la limite des cinq sets face à Kei Nishikori. Plus affûté physiquement que son adversaire malgré ses 35 ans, Roger Federer s'est toutefois imposé en toute logique. Victorieux 6-7 6-4 6-1 4-6 6-3 en 3h24'' pour la vingt-cinquième victoire en cinq sets de sa carrière, il affrontera mardi Mischa Zverev, le "tombeur" d'Andy Murray. La dernière rencontre entre les deux hommes, en juin 2013 sur le gazon de Halle, avait vu Roger Federer s'imposer 6-0 6-0 en 40 minutes...

Face à Kei Nishikori, Roger Federer a souvent tutoyé la perfection. Seulement, une entame catastrophique - il a perdu les quatre premiers jeux de la partie - et un manque de réalisme au début du quatrième set expliquent pourquoi cette rencontre a duré. Il convient de souligner que le Japonais n'a pas laissé transparaître la même résignation que Tomas Berdych. Avec ses armes - son déplacement et son revers -, il a tenté parfois de faire face. Mais face à un Roger Federer inspiré comme rarement en revers, sa mission s'apparentait à une tâche impossible. Encore plus avec cette gêne au dos qui l'a amené à appeler le soigneur avant le début du cinquième set avant de demander un temps mort médical alors qu'il était déjà mené 3-0 dans cette manche décisive.

Avec ce quart de finale contre Mischa Zverev pour s'ouvrir les portes d'un beau duel face au vainqueur du choc entre Stan Wawrinka et Jo-Wilfried Tsonga, Roger Federer ne peut plus s'empêcher de penser - et pas seulement en se rasant le matin - que cet Open d'Australie peut lui permettre de ceindre une dix-huitième couronne. C'était encore inimaginable vendredi matin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS