Navigation

Rogers vainqueur du Zoncolan, Quintana tranquille

Ce contenu a été publié le 31 mai 2014 - 19:06
(Keystone-ATS)

Genève - L'Australien Michael Rogers (Tinkoff) a remporté samedi au Monte Zoncolan, la montagne symbole du Frioul (nord-est), la 20e et avant-dernière étape du Tour d'Italie.
Le Colombien Nairo Quintana (Movistar), tranquille, a assuré son maillot rose de leader à la veille de l'arrivée à Trieste.
Déjà vainqueur de la 11e étape à Savone, Rogers a enlevé son deuxième succès dans ce Giro.
Sur la ligne, à 1730 mètres d'altitude, il a devancé d'une quarantaine de secondes l'Italien Franco Pellizotti, lui aussi membre d'une longue échappée partie peu après le départ.
L'Italien Francesco Bongiorno, qui a eu le malheur d'être déséquilibré par un supporter dans l'ascension du Zoncolan, a pris la troisième place, à une cinquantaine de secondes.
Quintana a terminé l'étape devant son suivant au classement, son compatriote Rigoberto Uran, sans jamais s'être retrouvé en difficulté dans le Zoncolan, que les organisateurs du Giro présentent comme la plus dure montée d'Europe à cause de sa pente irrespirable (10,1 km à 11,9 %).
L'échappée du jour a abordé l'ascension finale avec un avantage de 7 minutes sur le premier peloton. Rogers et Bongiorno se sont détachés aux 5 kilomètres avant que l'Australien se retrouve seul aux 3 kilomètres à la suite d'un incident survenu à l'Italien.
Rogers (34 ans) n'a renoué avec la compétition que fin avril, à l'occasion de Liège-Bastogne-Liège.
Il avait été retiré du peloton après un contrôle antidopage positif (clenbutérol) à la fin de la saison dernière. Mais ses explications, une contamination alimentaire, lui ont valu d'être "blanchi" par l'Union cycliste internationale (UCI).
Au classement général provisoire, Quintana a conservé l'intégralité de son avance (3'07'') sur Uran, avant la 21e et dernière étape, sans difficultés entre Gemona del Friuli et Trieste (172 km).

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.