Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Moscou - Le président russe Dmitri Medvedev a limogé ce mardi le maire de Moscou, Iouri Loujkov, à la tête de la capitale depuis 18 ans. Il écarte ainsi une nouvelle fois du pouvoir un poids lourd de la politique russe.
Agé de 74 ans, M. Loujkov est "démis de ses fonctions de maire, parce qu'il a perdu la confiance du président russe", a indiqué le Kremlin. Le premier adjoint au maire, Vladimir Ressine, a été désigné pour assurer l'intérim, selon le décret présidentiel.
"C'est la première fois que cela arrive", a déclaré le président russe Dmitri Medvedev, en marge d'une visite en Chine, évoquant le premier limogeage d'un dirigeant régional pour perte de confiance. "Je n'exclus pas que de tels cas se reproduisent à nouveau", a-t-il ajouté.
Interrogé sur cette décision lors d'une visite à Syktyvkar, le Premier ministre Vladimir Poutine a estimé que le chef de l'Etat avait "agi en stricte conformité avec les lois russes dans le cadre de sa compétence".
La décision du président intervient après plusieurs semaines d'une campagne médiatique à l'encontre de M. Loujkov, qui s'est développée après sa gestion critiquée des graves incendies de forêts de cet été. Alors que Moscou étouffait dans la fumée et la canicule, le maire avait tardé à interrompre ses vacances en Autriche.
Maire de la capitale russe depuis 1992, M. Loujkov n'a fait aucun commentaire public sur son limogeage. Lundi, il avait déclaré ne pas vouloir démissionner de son propre gré. Il a par ailleurs quitté ses fonctions au sein du parti au pouvoir Russie Unie, dirigé par M. Poutine.
L'affrontement avec M. Loujkov - considéré comme le dirigeant régional le plus puissant de Russie - était considéré comme un test de la détermination de M. Medvedev. Le Kremlin a déjà remplacé ces derniers mois plusieurs poids lourds de la politique russe à la tête des régions.
"Baron" controversé de la scène politique russe, l'ex-maire de Moscou a traversé toutes les péripéties de la Russie post-soviétique. Le mandat de M. Loujkov devait expirer l'année prochaine, un an avant l'élection présidentielle en 2012.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS