Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les sacs en plastique fin à usage unique devraient être interdits en Suisse. Après le National, le Conseil des Etats a accepté jeudi par 18 voix contre 17 une motion de Dominique de Buman (PDC/FR) chargeant le Conseil fédéral d'agir en ce sens.

"Il est temps de mettre fin à une pollution inutile et aux effets durables", a lancé Raphaël Comte (PLR/NE). Coop et Migros distribuent à eux seuls 240 millions de ces sacs. La France a déjà choisi de les interdire pour proposer aux clients des cabas réutilisables en polypropylène, une mesure bien accueillie par la clientèle, a-t-il ajouté.

Le camp des perdants a plaidé en vain contre une mesure disproportionnée. Les sacs en plastique fin représentent quelque 3000 tonnes sur une consommation annuelle totale de 850'000 tonnes de matière plastique, a relevé Pankraz Freitag (PLR/GL) pour la commission. Par ailleurs, la Suisse ne connaît pas de pollution au sac plastique comme certains pays pauvres.

Pas de délai contraignant

"Vu sous l'angle du bilan écologique, le remplacement des sacs plastique par des sacs en papier est insatisfaisant", a ajouté la conseillère fédérale Doris Leuthard. En outre, le littering ne se limite pas aux sacs en plastique mais concerne les bouteille PET, les chewing-gums et toute sorte d'autres déchets.

Le vote acquis de justesse est sans doute lié aux modestes modifications qu'il implique. Il entraînera seulement un changement d'ordonnance, sans délai contraignant pour le Conseil fédéral, a rappelé Raphaël Comte.

Questions ouvertes

Coop ne sait pas quels sacs en plastique sont concernés par la décision du Parlement. "S'agit-il des grands sacs à la caisse ou des petits sacs pour les fruits et les légumes", se demande un porte-parole.

Son homologue de Migros exprime ses doutes. "L'interdiction aura un effet à peine perceptible sur le plan écologique". Quant à la Communauté d'intérêt du commerce de détail suisse, elle attend les détails de l'application de la loi avant de se prononcer.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS