Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des fleuristes ont caché mardi leurs roses rouges et les magasins de cadeaux leurs ours en peluche rouges de peur de la police religieuse en Arabie saoudite. La célébration de la Saint-Valentin est interdite dans le royaume.

Les emballages de cadeaux à motifs de coeurs ont également été retirés des étalages dans les villes du royaume ultraconservateur. En raison de ces restrictions, le prix des roses rouges a atteint 70 riyals l'unité mardi, soit près de dix fois leur prix ordinaire, a indiqué un fleuriste.

"Les affaires tournent au ralenti", note un fleuriste de Ryad, Ershad Hussein, dont la boutique était restée ouverte pendant la journée.

Fête "chrétienne et païenne"

Le mufti, plus haute autorité religieuse, a édicté une fatwa (édit religieux) prohibant la célébration de la Saint-Valentin car il s'agit d'une fête "chrétienne et païenne".

Comme chaque année, la Commission pour la promotion de la vertu et la prévention du vice (police religieuse) traque tout ce qui est de couleur rouge, dans les pâtisseries, chez les fleuristes ou dans les boutiques de cadeaux, qu'il s'agisse de roses, de chocolats ou de peluches, de plus en plus populaires.

ATS