Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les salaires en Suisse devraient augmenter de 2,2% en 2013, estime le cabinet en ressources humaines Aon Hewitt. Malgré l'évolution modérée de la croissance économique et les effets menaçants de la crise de l'euro, les entreprises prévoient des hausses salariales l'an prochain.

A raison de 2,2%, les augmentations de rémunération budgétées pour 2013 par les 197 entreprises de toutes tailles et de tous secteurs participant à l'étude, progresseront aussi fortement qu'en 2012 et 2011, indique lundi Aon Hewitt. Avec 2,3%, les cadres moyens, les spécialistes et les ouvriers profiteront d'une hausse plus élevée que leurs collègues de l'administration ou du top management de l'entreprise.

Par branches, les prévisions se situent à des niveaux relativement proches. Seules les secteurs de l'informatique (+3%) et de l'industrie pharmaceutique (+2,8%) paieront l'an prochain des salaires nettement supérieurs. Dans le secteur financier (+2,3%), les hausses ne seront que légèrement supérieures à la moyenne.

"Comparativement, les salariés des secteurs du bois, du papier et de l'emballage connaîtront à nouveau des hausses moins importantes en 2013, précise Aon Hewitt. Ils ne pourront espérer que des augmentations salariales de 1,4% en moyenne".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS