Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Samsung veut lancer un large programme d'investissements pour créer des emplois et se garantir de nouveaux vecteurs de croissance (archives).

KEYSTONE/EPA YNA/YONHAP

(sda-ats)

Le groupe Samsung investira 25'000 wons (22,2 milliards de francs) durant les trois prochaines années dans l'intelligence artificielle (IA), la technologie mobile 5G, les composants électroniques pour l'automobile et la biopharmacie, a-t-il annoncé mercredi.

Cet investissement s'inscrit dans le cadre d'un programme global de 180'000 milliards de wons que la plus grande entreprise sud-coréenne veut lancer pour créer des emplois et se garantir de nouveaux vecteurs de croissance, alors que ses activités principales, les semi-conducteurs et les smartphones, marquent le pas.

Samsung Electronics, numéro un mondial des mémoires et des smartphones et fleuron du groupe, n'a pas fourni de chiffres précis mais a indiqué qu'il contribuerait à la majeure partie de cet investissement.

Le groupe prévoit d'accroître considérablement ses capacités de recherche en IA, en portant à un millier le nombre de chercheurs qui s'y consacrent dans ses centres à travers le monde et d'investir massivement dans les produits biopharmaceutiques.

"Samsung a connu une forte croissance à la fois dans la fabrication sous licence et dans les biosimilaires. Il continuera à investir massivement dans ces activités, y compris dans le développement et la fabrication de biosimilaires", déclare le groupe dans un communiqué.

L'action du sous-traitant pharmaceutique Samsung BioLogics a terminé en hausse de 7,08% en Bourse de Séoul et celle de la filiale de services informatiques Samsung SDS a pris 5,83%. Le titre Samsung Electronics a lui fini en hausse de 0,21%.

Le plan d'investissement triennal de 180'000 milliards de wons, qui comprend de l'investissement en capital et des investissements dans la recherche et le développement des puces et des écrans, représente une hausse de 6% par rapport aux dépenses du groupe ces trois dernières années.

Création d'emplois à la clé

Sur ce total, 130'000 milliards de wons seront investis en Corée du Sud et devraient créer 40'000 emplois, soit 20'000 de plus que dans les précédents plans de recrutement.

L'annonce de ce plan d'investissement intervient après une rencontre lundi entre le ministre des Finances sud-coréen et l'héritier de l'empire Samsung, Jay Y.Lee.

Jay Y.Lee, vice-président de Samsung Electronics, a été libéré de prison au début de l'année, après y avoir passé un an dans le cadre d'une affaire de trafic d'influence, qui a entraîné la destitution de l'ex-présidente sud-coréenne Park Geun-hy.

Le groupe Samsung possède 62 sociétés affiliées et des actifs représentant 399.000 milliards de wons, selon la commission de la concurrence sud-coréenne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS