Toute l'actu en bref

Les pompiers sont restés mobilisés durant la journée de mardi. Les dernières flammes n'étant toujours pas éteintes dans les deux halles de production.

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

Les pompiers ont continué à lutter mardi contre les flammes qui ravagent une scierie depuis lundi après-midi à Küssnacht am Rigi (SZ). Deux hélicoptères et une conduite de 3 km approvisionnent les hommes du feu en eau du lac des Quatre-Cantons.

Les pompiers combattent l'incendie de manière ininterrompue depuis plus de 24 heures. Durant la nuit de lundi à mardi, puis dans la matinée, le sinistre a mobilisé environ 300 pompiers des cantons de Schwyz, Zoug et Lucerne. Jusqu'à une centaine d'hommes du feu sont engagés simultanément. L'un d'entre eux a été légèrement blessé.

Les deux halles de production ravagées par le feu brûlaient toujours mardi. Elles servaient de lieux de stockage avant l'incendie, a indiqué le chef d'intervention adjoint des pompiers Mike Schwegler aux médias réunis à Küssnacht.

Cours d'eau pollués

La route reliant Küssnacht à Udligenswil (LU) reste fermée à la circulation. Plusieurs cours d'eau des environs sont en outre menacés de pollution par les eaux d'extinction, ajoute le responsable des forces d'intervention policières Erich Küttel. Des barrages ont été posés. L'office schwyzois de l'environnement observe en outre la situation de près.

La cause de l'incendie n'est pas connue. La police a commencé son enquête et mené les premiers interrogatoires. Les enquêteurs n'ont toutefois pas encore pu inspecter les lieux en raison de l'intervention des pompiers qui se poursuit. L'incendie a éclaté lundi vers 14h30. L'alerte a été donnée par des employés et une alarme incendie.

Employés à replacer

La scierie, qui appartient à la société Schilliger Holz AG, a été fondée en 1861. Elle avait déjà été totalement détruite par un incendie en 1962. L'entreprise emploie 320 personnes à Küssnacht, Root (LU) et Vogelsheim (France).

L'entreprise entend poursuivre ses activités prochainement, les installations principales de production ayant pu être sauvées, écrit-elle dans un communiqué. Les deux halles détruites par l'incendie seront en outre reconstruites. Schilliger Holz veut replacer à l'interne les employés mis au chômage technique par l'incendie.

ATS

 Toute l'actu en bref