Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les cantons de Berne et du Jura ainsi que la Ville de Moutier (BE) ont signé mercredi soir la feuille de route qui fixe les modalités du vote de la cité prévôtoise sur son appartenance cantonale. Ils ont convenu de mener une expertise sur l'impact financier d'un transfert.

C'est au cours d'une cérémonie officielle à Moutier que la ministre jurassienne Elisabeth Baume-Schneider, le conseiller d'Etat bernois Philippe Perrenoud et le maire Maxime Zuber ont signé la feuille de route, en présence d'une vingtaine de journalistes. Ce document compte douze articles établissant le déroulement de la procédure.

"Voulez-vous que la commune de Moutier rejoigne la République et Canton du Jura?" Cette question sera posée aux citoyens de la cité prévôtoise qui diront s'ils veulent quitter le canton de Berne. La feuille de route n'aborde pas la question d'un vote en cascades si plusieurs communes du Jura bernois veulent changer de canton.

Printemps 2017?

"C'est un jour que l'on peut qualifier d'historique", a déclaré Maxime Zuber, visiblement ému, lors de la signature du document. Le maire autonomiste espère que le vote puisse se dérouler en mai ou juin 2017. "Mais l'on n'est pas à l'abri d'un contretemps lié aux débats au Grand Conseil bernois", a-t-il relevé.

La feuille de route ne fixe aucune date. Mais à l'instar du maire de Moutier, le conseiller d'Etat bernois Philippe Perrenoud avance aussi le printemps 2017 pour le déroulement du scrutin communaliste.

La feuille de route prévoit que le Conseil-exécutif bernois propose dans un premier temps au Grand Conseil les bases légales pour organiser ce scrutin. Moutier devra mettre sur pied ce vote dans un délai d'un an à compter de l'entrée en vigueur des bases légales.

Concordat soumis au vote

Si la cité prévôtoise vote en faveur du rattachement au canton du Jura, la modification territoriale sera soumise simultanément à l'approbation du corps électoral des deux cantons sous la forme d'un concordat. En cas de non, la question de l'appartenance de Moutier au canton de Berne serait considérée comme définitivement réglée.

Les trois signataires s'engagent à tout mettre en oeuvre pour garantir que la campagne précédant la votation communale et les scrutins cantonaux se déroulent dans un "climat serein et empreint de loyauté".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS