Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Notre devoir est de répondre à la détresse des femmes, hommes et enfants sur la route et dans les centres de détention, vulnérables, livrés à la loi du plus fort", a notamment dit Mme Sommaruga.

KEYSTONE/EPA KEYSTONE/PETER KLAUNZER

(sda-ats)

La forte diminution des arrivées de migrants par voie maritime doit s'accompagner d'une amélioration de la protection de ces personnes en amont, a affirmé lundi à Berne Simonetta Sommaruga. Un aspect capital resté selon elle en marge des efforts internationaux.

La ministre de justice et police, qui s'exprimait devant des ministres de l'intérieur européens et africains lors de la troisième rencontre du Groupe de contact pour la Méditerranée centrale, a parlé de son récent voyage au Niger et de sa rencontre avec de jeunes migrants.

Notre devoir est de répondre à la détresse des femmes, hommes et enfants sur la route et dans les centres de détention, vulnérables, livrés à la loi du plus fort", a-t-elle dit.

Encore du travail en Libye

La conseillère fédérale a aussi salué l'engagement des Etats pour trouver des solutions constructives ensemble. "Aucun pays, aucune institution, aucune organisation ne peut relever seul les défis de la migration." Elle a assuré que le renforcement des capacités des gardes-côtes libyens, la protection des migrants en Libye et la gestion des frontières sud du pays restaient des thèmes d'actualité.

Mme Sommaruga a également appelé à prendre la corruption au sérieux, comme une cause profonde des mouvements migratoires. Il convient d'intégrer cet aspect aux discussions entre pays africains et européens, a-t-elle souligné.

Le thème de la migration, controversé dans tous les pays, est aussi celui le plus souvent utilisé par les populistes pour diviser la société face à tout ce qui concerne les étrangers, a encore noté la ministre. Il faut "assurer la sécurité des citoyens et combattre le terrorisme, mais aussi respecter les droits fondamentaux des êtres humains", qu'ils soient citoyens ou migrants, a-t-elle dit.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS