Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La pianiste Béatrice Berrut se produira pour la première fois au Sion Festival.

Sion Festival

(sda-ats)

Virtuoses valaisans, baltes ou encore solistes du Bolchoï se côtoieront lors du Sion Festival 2017 du 18 août au 3 septembre. Un programme concocté pour la cinquième année par le violoniste et directeur artistique Pavel Vernikov.

La 53e édition du Sion Festival 2017 propose quinze concerts étalés sur trois semaines. "Beaucoup d'artistes reviennent par amitié pour Pavel Vernikov et pour l'accueil du public du festival", a souligné mercredi le directeur général de la manifestation Olivier Vocat.

L'un des fidèles est le violoniste letton Gidon Kremer, qui fêtera à Sion ses 70 ans et les 20 ans de son orchestre de chambre la Kremerata Baltica. Ils donneront plusieurs concerts, dont un prévu avec Martha Argerich. La célèbre pianiste doit doit encore confirmer sa venue, même si "sa chambre d'hôtel est déjà réservée".

La soprano italienne Roberta Invernizzi sera, elle, pour la première fois au Sion Festival. Elle se produira notamment avec un coeur de jeunes filles, la "Mädchenchor Hannover". Ce sera une première également pour cinq musiciens valaisans: le "Trio Nota Bene" (piano, violon, violoncelle), la pianiste Béatrice Berrut, qui sera accompagnée de la franco-belge Camille Thomas, et le pianiste Olivier Cavé, accompagné de Svetlana Makarova, Pavel Vernikov et des solistes du Bolchoï.

Symphonie gastronomique

Les soeurs Katia et Marielle Labèque seront de retour à Sion et revisiteront le Boléro de Ravel avec l'ensemble basque Amoria. La star montante du violon, la Norvégienne Vilde Frang, s'entourera de ses proches amis pour un concert avec l'Octuor Enescu et rejoindra ensuite l'orchestre de la Stadskappelle Weimar pour interpréter le 1er concerto de Bartok. Quant à la violoniste néerlandaise Janine Jansen, elle fera vibrer le public dans un répertoire russe.

Pour la cinquième année, le Sion Festival propose une journée Musique en fête. Il s'agira d'un marathon musical en ville de Sion sur le thème de la musique russe.

Pavel Verniko annonce aussi une symphonie gastronomique avec le cuisinier en chef du restaurant de Moscou White Rabbit. L'événement mêlera grande cuisine et musique, promet le directeur artistique du festival.

Fréquentation en hausse

Sion Festival s'attend à une bonne fréquentation: "La tendance est clairement à la hausse depuis cinq ans et le public comprend de plus en plus de jeunes", a relevé Chantal Balet, présidente de la manifestation. Le budget s'élève à 950'000 francs environ et bénéficie du "soutien essentiel" de la ville de Sion.

Depuis cinq ans, Pavel Vernikov assure la programmation artistique du festival. En décembre 2016, le violoniste s'était fait voler son instrument dans un train à Genève.

Fabriqué en 1747 et d'une valeur estimée à 1,5 million de francs, il était l'oeuvre du luthier italien Giovanni Battista Guadanini. L'instrument n'a toujours pas été retrouvé, mais Pavel Vernikov, très affecté par cette perte, a retrouvé le goût de la musique grâce au violon de feu Tibor Varga.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS