Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Norvégiens ont gâché la fête programmée de Dario Cologna, assez nettement distancé dans le final de skiathlon olympique (30 km) de Pyeongchang.

Le Grison est arrivé 6e, à 25 secondes de l'incroyable Norvégien Simen Krueger, médaillé d'or après avoir chuté et cassé un bâton juste après le départ !

Ce fut une course mémorable. D'une part à cause de la température glaciale (- 12 degrés, plus l'humidité), qui a contraint maints fondeurs à revêtir une cagoule, mais surtout par son scénario. Après 900 m de course, Krueger était largué après sa mésaventure, en avant-dernière position, à une vingtaine de secondes de la tête et juste devant... le Grison Toni Livers, dernier. Il est remonté progressivement pour placer une "mine" dans l'avant-dernier tour, qui a fait exploser quelques cadors, dont Dario Cologna.

Le triple champion olympique du Val Müstair, jusque-là, avait semblé contrôler la course. Il se tenait constamment aux avant-postes, entre la 2e et 6e places, et tout le monde attendant à ce qu'il place un démarrage décisif, comme il l'avait fait il y a quinze jours pour remporter le 15 km de Coupe du monde de Seefeld.

Mais on n'a finalement pas retrouvé l'invincible Cologna du mois de janvier, qui l'avait vu survoler le Tour de Ski, ni celui de son Sotchi 2014, (titres sur le skiathlon et le 15 km). Il a lâché sur la fin, usé peut-être par la course d'équipe des Norvégiens, qui avaient plusieurs fers au feu.

Les Scandinaves ont en effet signé le triplé, puisque Krueger - pour sa première participation à une compétition majeure, à 24 ans - a devancé de 8'' son compatriote Martin Johnsrud Sundby et de 9'' Hans Christer Holund. Cologna a encore été devancé au finish par l'athlète olympique de Russie Denis Spitsov (4e) et le Français Maurice Manificat (5e).

Une grande déception, sans aucun doute, pour le Grison. Mais le 15 km, vendredi prochain, peut lui permettre de se refaire une santé. Le Valaisan Candide Pralong a fini deuxième Helvète (31e à 2'55'').

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS