Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski alpin - Ivica Kostelic s'est imposé au bout du suspense à l'issue du slalom nocturne de Flachau (Aut).
Le Croate a devancé le Suédois Andre Myhrer et l'Italien Cristian Deville, les trois hommes se tenant en moins de 10 centièmes.
Comme souvent, Kostelic a fait parler son expérience pour triompher. En tête après la manche initiale, il a dégagé une impression de sérénité sur le second tracé, malgré la menace de ses adversaires et des conditions météo difficiles (neige et brouillard). En franchissant la ligne d'arrivée, le skieur de Zagreb est parvenu à conserver 7 centièmes sur Myhrer et 9 sur Deville.
Comme Marlies Schild la veille (30e succès en slalom), Kostelic a atteint un cap dans la station d'Hermann Maier. Il y a fêté le 20e succès de sa carrière en Coupe du monde, le 12e en slalom.
Contrairement à Kostelic (32 ans), Marcel Hirscher (22 ans) est encore sensible à la pression. Débarqué à Flachau en tant que leader du slalom et du classement général, le prodige autrichien a déchanté. Visiblement crispé, il s'est raté sur le premier parcours (13e), avant d'enfourcher sur le deuxième.
Le Norvégien Aksel Lund Svindal absent, Hirscher reste malgré tout en tête du général. Mais en slalom, c'est Kostelic qui reprend le leadership.
A l'issue de ce slalom cosmopolite, avec sept nations représentées dans le top 10, seule la Suisse manque aux avant-postes. Cela était toutefois prévu, au regard du chantier que constitue le slalom helvétique.
Point positif néanmoins, Reto Schmidiger et Markus Vogel ont bien retenu la leçon de ce début de saison. Souvent trop prudents en deuxième manche, les deux Nidwaldiens sont parvenus à lâcher les chevaux sur une piste qui était encore en bon état. Schmidiger a grappillé six rangs pour se classer 17e, Vogel a progressé de sept places pour terminer 22e.
Troisième Suisse engagé, le Grison Marc Berthod a poursuivi son pensum, essuyant sa troisième élimination consécutive en première manche. Quant à Silvan Zurbriggen, il avait préféré zapper ce slalom pour se ressourcer après une entame de saison ratée.
Après Noël, la Coupe du monde messieurs se retrouvera pour la traditionnelle descente de Bormio (It), programmée le jeudi 29 janvier.

ATS