Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Soutenue, Jacinda Ardern, leader de l'opposition travailliste de Nouvelle-Zélande, est en mesure de former un gouvernement (archives).

KEYSTONE/AP/MARK BAKER

(sda-ats)

Jacinda Ardern, leader de l'opposition travailliste de Nouvelle-Zélande, était en mesure jeudi de former un gouvernement. Elle a obtenu le soutien d'un franc-tireur populiste placé par des législatives indécises en position d'arbitre.

La candidate de centre-gauche âgée de 37 ans est désormais en position de former un gouvernement de coalition avec le parti New Zealand First de Winston Peters et les Verts, près de quatre semaines après le scrutin du 23 septembre.

"Nous avions le choix entre un statu quo modifié et le changement. (...) C'est pourquoi au bout du compte nous avons choisi un gouvernement de coalition entre NZF et le Parti travailliste", a déclaré M. Peters à la presse.

Le faiseur de roi s'est fait beaucoup attendre avant d'annoncer son choix entre le Parti national de centre-droit du Premier ministre sortant Bill English et les travaillistes. Il a maintes fois repoussé la date limite qu'il s'était lui-même fixée pour annoncer son choix.

Il n'a pas tari d'éloges jeudi pour Mme Ardern, qui a réussi un spectaculaire renversement de tendance en faveur de son camp encore au fond du trou cet été. "Elle a fait preuve d'un talent extraordinaire pendant la campagne elle-même alors qu'elle était dans une position désespérée", a-t-il dit.

La plus jeune

Aucun des deux grands partis n'avait obtenu la majorité absolue de 61 sièges aux législatives. Ils avaient donc besoin du soutien de M. Peters et de ses neuf sièges.

M. Peters, 72 ans, d'origine maorie et écossaise, a multiplié les exigences durant la campagne. Il est connu pour ses prises de position contre l'immigration asiatique et pour son protectionnisme.

Le Parti travailliste et les Verts doivent encore donner leur aval formel à la formation du gouvernement de coalition. En cas de feu vert, Mme Ardern deviendra la plus jeune dirigeante de la Nouvelle-Zélande depuis 1856, et sa troisième Première ministre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS