Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dario Cologna s'est classé 14e du sprint en skating de la 3e étape du Tour de ski, qui faisait halte chez lui dans le Val Müstair.

Comme à chaque fois depuis le début de cette saison en sprint, il n'est pas parvenu à tirer son épingle sur un parcours très "nerveux" mais il a limité les dégâts en empochant 17 secondes de bonifications.

Par chance pour le Grison, les Norvégiens, ses principaux rivaux au général, n'ont pas fêté de victoire. Celle-ci leur a été soufflée sur le fil par l'Italien Federico Pellegrino, qui a coiffé juste avant la ligne Martin Johnsrud Sundby, finalement 3e derrière encore Petter Northug (2e). Rquinqué depuis son succès dans la 2e étape à Oberstdorf, Northug a accentué son avance en tête du général.

"Ma forme n'était pas aussi bonne que sur les courses de distance", a regretté Cologna, qui s'est fait éliminer en quarts de finale. "J'espère pouvoir refaire une partie du terrain perdu lors du 10 km de la prochaine étape" (mercredi à Dobbiaco, en style classique, départs individuels).

Quatre Suisses s'étaient extraits du prologue mais tous ont été éliminés en quarts. Outre Dario Cologna, le plus vaillant fut Erwan Käser (27e), qui a mené sa série pendant les deux tiers du parcours avant de payer sa débauche d'énergie dans les 500 derniers mètres (6e de la série à 8''). Le Vaudois s'est dit néanmoins très satisfait. Il est entré dans le top 30 pour la deuxième fois de sa carrière. Gianluca Cologna (20e) et Roman Furger (21e) ont également atteint les quarts de finale.

Chez les dames, Laurien van der Graaf s'est classée 6e. Sur un tracé trop exigeant pour elle, la Davosienne a tiré le meilleur parti de ses possibilités actuelles. A bout de forces à l'arrivée de la finale, elle a fini avec... 27 secondes de retard sur la gagnante, Marit Björgen. La Norvégienne a signé son troisième succès d'étape d'affilée. Elle caracole en tête du général avec plus d'une minute d'avance. En 13 courses cet hiver, elle s'est imposée à 8 reprises. Ses dauphines? Deux Norvégiennes bien sûr, Heidi Weng et Ingvild Flugstad Oesberg. La Grisonne Seraina Boner (20e) s'est hissée jusqu'en quarts de finale, un bon résultat pour cette adepte des très longues distances.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS