Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski alpin - Lindsey Vonn et les autres. Comme à pratiquement chaque descente, l'Américaine a écrasé la concurrence à St-Moritz.
Sa dauphine, l'Allemande Maria Höfl-Riesch, pointe ainsi à 1''42. Un écart considérable, mais pas si inhabituel pour Lindsey Vonn. Déjà victorieuse la veille en super-combiné, la skieuse de Vail a ajouté une 49e victoire à son palmarès. Autant dire que la barre des 50 succès pourrait être atteinte dimanche dans les Grisons, où un deuxième super-combiné est programmé.
Derrière l'intouchable Vonn, la lutte s'est avérée serrée avec sept skieuses en une demi-seconde. Seules les Suissesses ont totalement manqué leur affaire. Déjà minée par les blessures, l'équipe entraînée par Mauro Pini ne s'est pas consolée avec ses dernières skieuses valides. La meilleure d'entre elles, Nadja Kamer, s'est classée 12e. Lara Gut et Fränzi Aufdenblatten ont, elles, sombré hors du top 15.
Le seul réconfort pour l'équipe helvétique est venu de la... Liechtensteinoise Tina Weirather. La skieuse de Schaan, qui s'entraîne toute l'année avec les Suissesses, a pris la 3e place. Pour la fille des anciens champions Harti Weirather et Hanni Wenzel, il s'agit du deuxième podium en Coupe du monde après celui glané à Lake Louise début décembre (2e). Enfin épargnée par les blessures, elle se profile de plus en plus, à 21 ans, comme l'une des meilleures skieuses du circuit.
Leader avant le passage de Vonn, la Liechtensteinoise a profité d'envoyer un message de soutien à ses coéquipières blessées. "Dom (Dominique Gisin), Mari (Marianne Kaufmann-Abderhalden), Suti (Fabienne Suter) vous nous manquez", avait-elle écrit en anglais sur une feuille.

ATS