Toute l'actu en bref

Les dépenses des ménages sont la locomotive de l'économie américaine (image symbolique).

KEYSTONE/AP/KEITH SRAKOCIC

(sda-ats)

Les dépenses des ménages aux Etats-Unis ont stagné en mars. Les revenus ont quant à eux progressé plus lentement que ne le prévoyaient les analystes, selon des données publiées lundi par le Département américain du commerce.

Pour le deuxième mois d'affilée, les dépenses des ménages, qui sont la locomotive de l'économie américaine, sont restées stables. Les revenus ont avancé de 0,2% après 0,3% en février. Les analystes misaient sur une hausse de 0,3% des revenus et de 0,1% des dépenses.

Ce sont notamment les dépenses dans les biens durables qui ont chuté, s'affaissant de 1,4% en mars, le plus fort recul depuis août 2016. Les dépenses dans les services ont augmenté de 0,4% après avoir stagné le mois d'avant.

Ces chiffres de mars reflètent la faiblesse observée pour la croissance pendant le trimestre hivernal. L'expansion du PIB américain n'a atteint que 0,7% de janvier à mars, a indiqué le département du commerce vendredi. En mars, le revenu disponible après impôts a progressé de 0,2%. Le taux d'épargne est nettement remonté pour atteindre 5,9%, le plus fort depuis août.

ATS

 Toute l'actu en bref