Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le parcours de Stan Wawrinka à Monte-Carlo s'est conclu d'une manière abrupte: sur une défaite sans appel 6-1 6-4 devant Rafael Nadal.

Ce quart de finale entre les deux derniers vainqueurs de Roland-Garros n'a pas tenu ses promesses. Dans un mauvais jour, Stan Wawrinka n'a pas donné la réplique espérée. Une erreur en smash à 1-1 0-15 a pesé lourd dans le scénario de cette rencontre. Comme si le Vaudois ne s'est jamais vraiment remis de cette belle bourde. Il abandonnait très vite ce premier set qui devait d'ailleurs lui coûter une raquette, fracassée avec rage à 3-1 40-15.

La seconde manche fut un peu plus équilibrée. Toutefois, même s'il a mené 4-3, jamais Stan Wawrinka n'a donné l'impression de pouvoir s'opposer à ce Rafael Nadal convaincant. La victoire acquise la veille devant Dominic Thiem a, apparemment, fait le plus grand bien au Majorquin. Il affrontera Andy Murray samedi en demi-finale. L'Ecossais s'est imposé 6-2 6-0 face à un Milos Raonic à nouveau diminué par une blessure à l'adducteur.

Stan Wawrinka quitte Monte-Carlo avec un sentiment contrasté. Ses deux victoires contre Philipp Kohlschreiber et Gilles Simon prouvent que le Vaudois tient la forme. Seulement, les errances qu'il a connues lors de ce quart de finale apportent un bémol sérieux au tableau.

ATS