Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un adversaire atypique et une chaleur de plomb: le deuxième tour Stan Warwinka à Melbourne s'apparentait à un joli piège. Le Vaudois a su le déjouer.

Le tenant du titre a battu 7-6 (7/4) 7-6 (7/4) 6-3 le qualifié roumain Marius Copil (ATP 194). Ce samedi en seizième de finale, il rencontrera le gaucher finnois de 33 ans Jarkko Nieminen (ATP 71). Les deux hommes ont été opposés à deux reprises, en 2009 à Bâle où Wawrinka l'avait emporté et en 2011 à Stockholm où Nieminen avait pris sa revanche.

Face à Copil, Stan Wawrinka a eu la bonne idée de gagner un premier set au cours duquel il ne fut peut-être pas le joueur plus percutant. Il a, en effet, dû écarter trois balles de break pour arriver au jeu décisif. Dans ce tie-break du premier set comme dans celui du deuxième, Stan Wawrinka a se exploiter le manque de relâchement de son adversaire pour mettre la main sur cette partie.

Lors de cette partie disputée sur la Margaret Court Arena, qui possède également un toit et sous cette canicule qui enveloppe Melbourne depuis deux jours, Marius Copil a armé un service chronométré à... 242 km/h. Il est devenu le onzième serveur le plus rapide de l'histoire, loin tout de même des 263 km/h de l'Australien Sam Groth qui affrontera son compatriote Bernard Tomic vendredi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS