Navigation

Stanislas Wawrinka: "Je n'ai pas assuré !"

Ce contenu a été publié le 04 avril 2014 - 18:21
(Keystone-ATS)

Genève - "Je n'ai pas assuré. Ce match, je ne dois jamais le laisser filer !" Stanislas Wawrinka ne peut que plaider coupable après avoir perdu le premier point du quart de finale contre le Kazakhstan.
Le Vaudois reconnaît que son manque de relâchement fut la clé de ce premier simple. "J'ai été trop hésitant, poursuit-il. J'ai été incapable d'imposer le jeu agressif que je voulais imposer. Il convient également de relever les mérites de Golubev. En cherchant à prendre l'initiative dès la première frappe, il ne m'a pas laissé le loisir de m'installer dans l'échange. Mon salut aurait pu passer par un combat physique. Mais je n'ai pas pu l'engager".
Cette défaite, aussi mortifiante qu'elle puisse être, ne met heureusement pas un terme à son week-end. "Je suis prêt à jouer le double samedi et mon simple dimanche, lance-t-il. Je ne suis pas venu à Palexpo pour gagner mes matches, mais pour gagner un quart de finale de Coupe Davis. Le week-end sera long. Je dois mettre ce premier simple de côté désormais, être indifférent devant cette défaite. Il faut que je me montre fort mentalement pour oublier ce match".

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article