Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le conseiller aux Etats zougois Peter Hegglin a fait part dimanche de son intérêt pour le Conseil fédéral (archives).

KEYSTONE/LUKAS LEHMANN

(sda-ats)

Le PDC tient un premier candidat au Conseil fédéral pour succéder à la sortante Doris Leuthard en la personne du conseiller aux Etats Peter Hegglin. Le Zougois a fait savoir son intérêt dimanche dans divers médias.

Il a pris cette décision après "mûre réflexion", explique celui qui est âgé de 57 ans dans les deux hebdomadaires alémaniques Zentralschweiz am Sonntag et Ostschweiz am Sonntag.

Le politicien de centre-droit a 30 ans d'expérience aux niveaux exécutif et législatif, municipal, cantonal et fédéral, détaille-t-il dans une interview accordée à la NZZ am Sonntag. Il dit aussi disposer d'un bon réseau et se décrit comme un "bâtisseur de ponts". "Je pourrais contribuer à réduire la polarisation croissante en politique."

Peter Hegglin est membre du Conseil des Etats depuis 2015. Auparavant, cet agriculteur de formation a travaillé en tant que directeur financier du canton de Zoug durant treize ans. Outre la politique fiscale, les thématiques liées à la santé et les questions économiques lui tiennent à coeur. Le parlementaire, qui vit à Menzingen, est marié et père de quatre enfants.

Sur la question des candidatures féminines, qui est au cœur des élections au gouvernement, Peter Hegglin affirme à la "NZZ am Sonntag", qu'il aimerait bien que sa concurrente soit une femme. Selon lui, toutefois, on ne peut pas exiger du PDC qu'il présente un ticket purement féminin. Et de rappeler que "pendant douze ans, nous avons eu une femme extrêmement brillante au Conseil fédéral."

Elections le 5 décembre

Le Zougois est le premier candidat potentiel à la succession de la conseillère fédérale Doris Leuthard. Plusieurs membres du PDC ont déjà fait savoir qu'il ne briguerait pas le fauteuil gouvernemental dont le président du parti Gerhard Pfister, le conseiller national Martin Candinas et le conseiller aux Etats Stefan Engler - tous deux des Grisons - ou encore la conseillère nationale lucernoise Andrea Gmür.

Les élections au Conseil fédéral auront lieu le 5 décembre afin de remplacer Doris Leuthard (PDC) et Johann Schneider-Ammann (PLR) qui ont donné leur démission pour la fin de l'année, soit avant la fin de leur mandat officiel. Du côté des libéraux-radicaux, la Saint-Galloise Karin Keller-Sutter fait la course en tête.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS