Navigation

Suisse: inutile d'amasser de la nourriture, il y a assez de stocks

En ce qui concerne la nourriture, les médicaments et l'énergie, l'économie dispose de stocks obligatoires de trois à quatre mois et demi. Inutile de dévaliser les rayons des supermarchés (image d'illustration). KEYSTONE/GORAN BASIC sda-ats
Ce contenu a été publié le 18 mars 2020 - 07:28
(Keystone-ATS)

Le délégué à l'approvisionnement économique du pays, Werner Meier, se veut rassurant quant à l'approvisionnement en nourriture de la Suisse. Il est inutile de paniquer, relève-t-il dans une interview publiée mercredi dans les journaux du groupe CH-Media.

M. Meier explique que la Suisse a des stocks suffisants de nourriture pour les situations d'urgence. La responsabilité incombe à l'économie, la Confédération apporte un soutien, poursuit-il.

En ce qui concerne la nourriture, les médicaments et l'énergie, l'économie dispose de stocks obligatoires de trois à quatre mois et demi. Concernant la situation actuelle, M. Meier souligne que "des mesures préparées - par exemple dans les domaines des produits thérapeutiques et de la logistique - sont mises en oeuvre".

Rayons en cours d'approvisionnement

Il n'y a pas besoin de dévaliser les rayons des supermarchés. Les détaillants disposent de réserves suffisantes. Avec le soutien de la Confédération, ils ont en outre pris des mesures logistiques pour réapprovisionner leurs rayons, explique M. Meier.

Les détaillants n'ont pas non plus signalé de goulets d'étranglement, par exemple à cause de la fermeture des frontières, ajoute-t-il. Les mesures de restriction à la frontière ne s'appliquent qu'à la circulation des personnes, pas à celle des marchandises, souligne-t-il.

Indépendamment de la situation actuelle du coronavirus, chacun devrait avoir chez soi de quoi subvenir à ses besoins pendant environ une semaine. Cela comprend de la nourriture, des boissons, mais aussi des biens de première nécessité, avance le fonctionnaire.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.