Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Je ne peux pas dire aujourd'hui si je poursuis ma carrière internationale." Stephan Lichtsteiner entretient le flou alors qu'il avait assuré de repartir pour un tour.

Comme si Saint-Pétersbourg avait tout changé.

"Je continuerai uniquement si la motivation et l'énergie m'accompagnent toujours", précise le capitaine qui fut le grand absent de ce huitième de finale contre la Suède. Il sème un certain doute avec ses propos tenus au lendemain de cette élimination en huitième de finale alors que Johan Djourou, Valon Behrami et Blerim Dzemaili, trois hommes qui ont disputé la Coupe du monde 2006 contrairement à Stephan Lichtsteiner, ont annoncé leur intention de porter encore le maillot à croix blanche.

Suspendu mardi, le Lucernois a assisté impuissant au délitement de son équipe face à la Suède. "Nous ne méritions pas de gagner ce match. Il a manqué cette rage dans le dernier geste qui fait la différence, affirme-t-il sans détour. Nous n'étions pas dans un bon jour et il est devenu très difficile de s'en sortir face à une équipe contre la Suède. Il était difficile de créer du jeu, de donner du rythme. En 2014 contre l'Argentine et en 2016 contre la Pologne, nous avions échoué sur le fil. Mardi, nous étions finalement loin du compte."

En bon capitaine, Stephan Lichtsteiner ne veut toutefois pas tout jeter par la fenêtre. "Le bilan de cette campagne 2018 demeure positif, lâche-t-il. L'équipe a réussi une belle campagne de qualification avec une seule défaite en douze rencontres et elle est parvenue ici en Russie à sortir d'un groupe relevé. Malheureusement, ce huitième de finale fut une terrible déception. Nous pouvions écrire l'histoire. Nous ne l'avons pas fait."

A 34 ans, l'homme aux 103 sélections s'interroge donc. "Il y a des jeunes qui poussent, qui veulent ma place, lance-t-il. La défendre est un beau challenge à relever. C'est pourquoi je suis enclin à penser que je vais continuer en équipe de Suisse. Mais je dois réfléchir. Regarder aussi ce qui va se passer à Arsenal..." Après sept saisons magnifiques à la Juventus Stephan Lichtsteiner a, on le sait, décidé de rejoindre Granit Xhaka à Londres "pour redonner à ce grand club d'Arsenal la place qui doit être la sienne en Ligue des champions." "Ce défi est également un magnifique défi", lâche-t-il.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS