Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe industriel zurichois Sulzer a enregistré sur les neuf premiers mois de l'année une forte progression de ses entrées de commandes. Celles-ci ont crû de 8,2% par rapport à la même période de 2010, à 2,65 milliards de francs, a-t-il annoncé vendredi.

Corrigée des effets de change, acquisitions et désinvestissements, la progression s'affiche à 16,5%. Elle a notamment été générée par d'importantes commandes pour des installations dans les secteurs du pétrole et du gaz au cours du premier semestre, précise le groupe qui emploie quelque 15'000 personnes sur 160 sites dans le monde.

L'intégration fin juillet de Cardo Flow Solutions a également contribué à étoffer les entrées de commandes en août et septembre, de 67 millions de francs. Sulzer avait annoncé en avril le rachat, pour 858 millions de francs, de cette filiale du groupe suédois Assa Abloy spécialisée dans les pompes pour eaux usées.

Dans le détail, les entrées de commandes, corrigées des effets de change et autres, ont augmenté de 11% (+0,7% nominal) durant la période sous revue dans la division Pumps, à 1,23 milliard de francs. Elles ont crû de 17,8% (+5,9%) dans la division Metco (technologies de surfaces), à 501 millions.

La division Chemtech (colonnes de séparation pour raffineries) affiche une progression des entrées de commandes de 29,1% (+18,5% nominal) à 539 millions de francs, et la division Turbo Services (entretien de turbines, générateurs et moteurs) de 19,15% (+28,1%).

Ralentissement

Pour l'ensemble de l'exercice, Sulzer table sur une croissance de ses entrées de commandes à deux chiffres (soit plus de 10%) en termes corrigés des effets de change et autres. Il s'agit d'une hausse "toutefois inférieure au niveau atteint sur les neuf premiers mois".

L'annonce par le groupe de ce ralentissement probable de son activité a été mal accueillie par les investisseurs, faisant plonger l'action de plus de 10% dans les premiers échanges à la Bourse suisse. Vers 10h00, le titre se redressait quelque peu et se négociait à 94,35 francs, soit 8,6% sous son cours de clôture de jeudi.

ATS