Navigation

Super-Coupe d'Europe: le Bayern gagne aux tirs au but

Ce contenu a été publié le 30 août 2013 - 23:41
(Keystone-ATS)

Genève - Le Bayern Munich a remporté la Super-Coupe d'Europe à Prague, en battant Chelsea 5-4 aux tirs au but au terme d'un match à rebondissements. Les Bavarois ont égalisé à 2-2 à la 121e!
Torres (8e) et Hazard (93e) ont marqué pour les Anglais, Ribéry (47e) et Javi Maertinez (121e) pour les Allemands. Lors de la séance de tirs au but, tous les tireurs ont réussi sauf le dernier, Lukaku, qui voyait son essai trop mou être capté par Neuer. Shaqiri, cinquième tireur du Bayern, a marqué avec un peu de réussite.
Les Bavarois, battus aux tirs au but dans leur stade par Chelsea en finale de la Ligue des champions 2012, ont ainsi pris une douce revanche. Ils inscrivent leur nom au palmarès de cette compétition pour la première fois, après trois défaites. C'est aussi le premier trophée de Pep Guardiola dans son nouveau club.
Si le Bayern a fait l'essentiel du jeu en première période, c'est Chelsea qui a rejoint les vestiaires avec un avantage d'un but. Cette réussite, superbe au demeurant, est tombée à la 8e au terme d'une fulgurante action de contre. Hazard remontait le terrain, décalait Schürrle sur le flanc droit, et l'Allemand donnait un excellent ballon en retrait pour Torres, qui ne laissait aucune chance à Neuer.
Pour le reste, la domination territoriale des Allemands ne provoquait pas trop d'inquiétude dans la solide défense londonienne. Cech n'avait qu'un arrêt difficile à faire, sur un essai de Ribéry à la 22e. Le Français, couronné jeudi joueur UEFA de l'année, était très motivé. Mais il se montrait maladroit à la conclusion (7e/29e/35e).
Le 4-1-4-1 de Pep Guardiola garantissait une grosse possession de balle, mais le Bayern se retrouvait parfois en difficulté sur les contres, surtout sur son flanc gauche où Alaba passait de mauvais moments face au virevoltant Schürrle. L'ancien joueur de Leverkusen semblait avoir développé une entente intéressante avec Torres, qu'il cherchait systématiquement. Outre son but, l'attaquant espagnol se montrait encore dangereux deux fois (17e/31e).
Dès la reprise, le Bayern égalisait, sur une frappe enfin cadrée de Ribéry (47e). Plus dangereux homme de son équipe, le numéro 7 frôlait le doublé deux minutes plus tard sur une volée qui filait à côté du poteau. Les Bavarois contrôlaient le jeu, mais ce sont les Londoniens qui créaient le plus de danger, notamment sur les balles arrêtées: ainsi, une tête d'Ivanovic s'écrasait sur la transversale (78e), puis Neuer sauvait sur une tête de David Luiz (83e).
Malgré l'expulsion de Ramires (85e), Chelsea atteignait les prolongations. Les Blues reprenaient l'avantage grâce à Hazard, qui effaçait Lahm et Boateng avant de tromper Neuer d'un tir qui ne semblait pas inarrêtable. Sous l'impulsion notamment de Shaqiri, entré à la 96e pour un Robben en demi-teinte, le Bayern se livrait à un siège en bonne et due forme du but anglais. Cech effectuait des parades décisives sur des têtes de Mandzukic (108e) et Javi Martinez (109e), puis sur un coup franc de Ribéry (118e). Mais le portier tchèque ne pouvait rien sur l'égalisation de Javi Martinez à la 121e, synonyme de tirs au but.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.