Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La 26e journée de Super League s'est conclue par un match nul 0-0 entre Lausanne-Sport et Grasshopper dans un duel sur fond de lutte contre la relégation.

Ca sentait la cave à la Pontaise: un stade faiblement garni (4332 spectateurs), beaucoup de déchet technique, un match mou, un niveau global plus que douteux.

Il y a toutefois eu des occasions des deux côtés, et même deux buts... annulés. Le premier, au détriment des Zurichois, signé par un Bergström qui peut en vouloir à son coéquipier Hunziker pris en position de hors-jeu (37e). Le second, de l'autre côté, inscrit de la main par Ben Khalifa (42e).

Lausanne a dominé les débats mais s'est presque toujours heurté à ses limites qualitatives. Les Grasshoppers, eux, n'ont pratiquement rien entrepris, ou tout du moins rien produit de très intéressant. Le club le plus titré de Suisse (27) semble être totalement incapable de se révolter et ses supporters ont de solides raisons de s'inquiéter.

Au final, à défaut de constituer une bonne opération, ce match n'est une mauvaise nouvelle ni pour le LS ni pour GC. Les deux équipes ont ainsi porté à quatre points leur avance sur la lanterne rouge Vaduz (qui avait perdu 3-2 chez Young Boys plus tôt dans l'après-midi). Quatre points, donc, qui offrent aux Vaudois et aux Zurichois un mini-joker par rapport aux Liechtensteinois.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS