Navigation

Super League: victoire 2-1 de Sion contre Lausanne-Sport

Ce contenu a été publié le 25 septembre 2013 - 21:39
(Keystone-ATS)

GENEVE - Mené au score et auteur d'une prestation insipide, le FC Sion s'est quand même imposé 2-1 contre le LS lors de la 9e journée de Super League. Les Vaudois s'enfoncent.
Il fallait remonter très loin pour trouver trace, dans ses souvenirs, d'un FC Sion aussi faible que celui qui a traversé la première période comme un fantôme. Aucun mouvement, aucune idée, carences techniques ahurissantes et approximations tactiques indignes de professionnels: tout était réuni pour que le LS débloque enfin son compteur succès en championnat cette saison.
L'équipe vaudoise, que Laurent Roussey avait largement remaniée, a fait ce qu'elle a pu avec ses moyens toujours aussi limités. Elle s'est appuyée sur un bon Matar Coly en pointe, malgré le défi physique que l'attaquant avait à relever face à Lacroix. Le Sénégalais était d'ailleurs à l'origine du but inscrit par Khelifi (27e), au rebond d'une parade de Vanins sur un envoi de Mevlja, lui aussi auteur d'une rencontre satisfaisante. Une ouverture du score conséquence directe d'une grossière erreur technique dans l'axe sédunois (Vanczak).
En totale perdition sur la pelouse, les Valaisans ont souvent cherché du regard une solution vers leur banc. Mais Michel Decastel est longtemps resté sans réponse, obligeant le président Constantin à descendre à sa hauteur dès la 21e et à donner quelques consignes.
Animé de quelques intentions plus louables après la pause, et profitant du recul suicidaire et insensé des Lausannois, Sion a égalisé à la 70e, sur un penalty de Vidosic, provoqué de manière stupide par le gardien Fickentscher. L'Australien a ensuite déposé sur la tête de Vanczak le ballon d'un 2-1 inespéré à la 77e.
La lanterne rouge demeure donc toujours bien accrochée à la porte du LS, qui accuse désormais huit points de retard sur les Valaisans et six sur Aarau, lequel a cependant disputé deux matches de moins. Un pétrin dont il sera difficile de sortir.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.