Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Super League: YB comme un champion

Même malmené, même dans un jour moyen, Young Boys s'est imposé 2-1 chez le FC Zurich lors de la 26e journée de Super League.

Une victoire qui porte à dix-neuf points l'avance des Bernois sur le FC Bâle en tête du classement.

C'est aussi la marque des champions que de savoir forcer la décision alors que, sur le terrain, tout est extrêmement compliqué. YB, qui n'a plus rien gagné depuis 1987, ne savait plus le faire. Porté par sa flamboyante ligne d'attaque, il a visiblement retrouvé la recette.

Les Young Boys ont frappé les premiers, sur une action de rupture qui a vu, dans son épilogue, Guillaume Hoarau partir côté gauche pour servir Roger Assalé, dont le calme et la jugeote ont fait merveille au coeur des seize mètres zurichois (61e). Le FCZ de Ludovic Magnin a toutefois égalisé quatre minutes plus tard, sur un penalty transformé par Roberto Rodriguez. Mais un autre penalty, en faveur des Bernois et réussi par Hoarau, a décidé de l'issue de la rencontre. Le tout sept minutes seulement après l'ouverture du score...

Puis a débuté le "Marco Wölfli Show". Le portier remplaçant d'YB a multiplié les arrêts dans les dix dernières minutes, réalisant notamment un petit miracle devant Raphael Dwamena. Non, les Young Boys - qui ont raté un autre penalty par Hoarau en fin de partie - ne sont pas qu'une équipe reposant sur des attaquants inarrêtables: c'est l'entier du dispositif d'Adi Hütter qui dessine un avenir doré aux Bernois.

Le FC Bâle, qui recevra dimanche le FC Sion, n'a non seulement plus vraiment d'espoir de revenir sur YB en tête, mais doit aussi se méfier de Saint-Gall dans son dos. Les Brodeurs ont arraché la victoire 2-1 contre les Grasshoppers et affichent ainsi désormais le même nombre de points que le FCB, qui a toutefois joué deux matches de moins.

C'est Sigurjonsson qui a marqué le 1-0 pour Saint-Gall à la 48e. Avantage de courte durée puisque GC a répliqué à la 51e par Rhyner. Le "matchwinner" a été Ben Khalifa à la 82e. A noter que le match a commencé avec dix minutes de retard en raison du grabuge qui a régné dans les tribunes et de l'usage abondant d'engin pyrotechniques.

Dimanche sera aussi l'occasion d'un duel crucial dans la lutte pour le maintien entre Thoune et Lausanne-Sport.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.