Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Young Boys ont à nouveau fait belle impression, en s'imposant 4-0 chez les Grasshoppers lors de la 2e journée de Super League.

Déjà tombeurs du FC Bâle en lever de rideau, les Bernois connaissent un départ en fanfare.

Et ce en dépit des choix du coach Adolf Hütter - qui a préféré ménager certains joueurs comme Guillaume Hoarau en prévision du 3e tour retour de la Ligue des champions contre le Dynamo Kiev mercredi - ou des blessures (Sanogo, Sulejmani pendant l'échauffement). YB a de la ressource, à l'image de Christian Fassnacht, auteur d'un doublé.

Une autre recrue a été particulièrement en vue, l'ancien Servettien Jean-Pierre Nsamé, roi des buteurs de Challenge League la saison passée et auteur, pour son premier match, du 3-0 (le 2-0 avait été inscrit contre son camp par Milan Vilotic). Une réussite venant récompenser les efforts du Franco-Camerounais, lequel avait eu plusieurs occasions nettes auparavant.

Mais personne n'a pu éclipser un Yoric Ravet qui semble se bonifier d'année en année. Le roi de la passe décisive, qui avait marqué contre Bâle, a été omniprésent et sa science du centre a été un régal pour tous ses partenaires.

Si Nsamé se montre plus efficace à l'avenir et que Hoarau reste fidèle à ses standards, que Sulejmani retrouve le moyen de laisser parler son talent et que Roger Assalé (bon samedi au Letzigrund) poursuit sa progression, ces Young Boys disposeront peut-être bien de la plus puissante force de frappe offensive du pays devant le FCB.

Seule ombre au tableau, la blessure à la jambe droite du portier David Von Ballmoos, après un violent choc avec Numa Lavanchy. Le gardien est sorti sur civière avec une plaie sur le tibia mais cela semble moins grave que redouté, a-t-on appris sur "Teleclub".

L'autre rencontre au programme, Lugano - Saint-Gall, n'a pas pu aller plus loin que la première mi-temps. Des trombes d'eau ont rendu la pelouse du Cornaredo tout bonnement impraticable et l'arbitre Sascha Amhof a pris la décision de renvoyer le match alors que les Tessinois menaient 1-0.

ATS