Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Madrid - Le parasol sur la plage ne protège pas complètement des rayons du soleil, cause de cancers de la peau et de cataractes, selon une étude réalisée par des chercheurs de l'Université de Valence (Espagne). Le parasol protège du rayonnement direct, mais pas de la réverbération.
Trente-quatre pour cent des dangereux ultra-violets atteignent ainsi le drap de bain par les côtés, indique l'étude publiée dans le journal Photochimie et Photobiologie. Pour cette étude, les chercheurs ont placé un capteur de rayons ultra-violets sous un parasol d'un rayon de 80 cm et d'une hauteur d'un mètre et demi.
Afin de se protéger des ultra-violets à la plage, les médecins recommandent, outre l'usage du parasol, de s'enduire de crème solaire, de porter un chapeau et des vêtements, et d'éviter les heures les plus chaudes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS