Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Sursis concordataire pour les magasins OVS

Les magasins OVS n'ont pas réussi à s'imposer en Suisse (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

La société Sempione, qui exploite les quelque 140 magasins d'habillement OVS en Suisse, a obtenu un sursis concordataire provisoire. L'entreprise, qui avait racheté le groupe Charles Vögele en 2016, souhaite ainsi éviter la faillite.

Sempione Fashion, qui exploite les boutiques OVS pour le compte de la chaîne de confection italienne éponyme, n'est pas parvenue à se positionner sur le marché helvétique, s'est-elle justifiée mercredi soir dans un communiqué.

Sans dévoiler de chiffres, l'entreprise a évoqué "un chiffre d'affaires durablement insuffisant", qui ont conduit à des "d'importantes difficultés financières".

Le sursis concordataire a été demandé et obtenu auprès du Tribunal de district de Höfe (SZ).

OVS avait repris les magasins Charles Vögele à l'automne 2016 via la société Sempione Retail. L'été dernier, environ 140 magasins en Suisse ont été transformés et rebaptisés OVS. Mais la marque n'est jamais parvenue à s'imposer, et de nombreux emplois avaient été supprimés au cours des derniers mois.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.