Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Houston - Les gardes-côtes américains ont suspendu vendredi les recherches de onze ouvriers portés disparus après l'explosion et le naufrage d'une plate-forme pétrolière cette semaine dans le Golfe du Mexique. Ils sont présumés morts, ont annoncé les gardes-côtes.
Les onze disparus se trouvaient probablement sur le pont de la plate-forme, tout près de l'explosion. La plate-forme Deepwater Horizon, du groupe Transocean Ltd, a coulé jeudi après s'être embrasée mardi, alors qu'elle venait d'achever le forage d'un puits à 68 kilomètres de la côte de la Louisiane.
Après trois jours de recherches par bateau et par avion sur plus de 13.000 km2, "nous avons atteint le point où les espoirs raisonnables de survie ont disparu", a indiqué l'amiral Mary Landry, des gardes-côtes. La menace d'une marée noire sur la côte de Louisiane semble désormais écartée, le pétrole ne fuyant pas du puits endommagé.
Les équipes de nettoyage restent toutefois sur place en attendant d'avoir la certitude que le puits est fermé. Sur les 126 ouvriers qui se trouvaient sur l'installation au moment de l'accident, 115 ont pu être secourus.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS