Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Swiss Re s'alarme de la hausse des dommages dus aux inondations dans le monde. Ce type de catastrophe naturelle, qui touche chaque année 500 millions de personnes, a entraîné l'an passé des dégâts de 15 milliards de dollars. En 1970, ce montant atteignait entre 1 et 2 milliards.

Les récentes inondations intervenues en Thaïlande, en Australie et aux Philippines ont causé des dommages économiques tout aussi conséquents que des tremblements de terre ou des ouragans, a écrit jeudi le numéro deux mondial de la réassurance. Les populations peinent néanmoins à prendre conscience du phénomène.

Selon Swiss Re, l'accroissement de la population, les changements démographiques et climatiques ainsi que la concentration des richesses, contribuent à la hausse des dommages causés par les inondations. Représentant un sérieux défi pour la branche de l'assurance, ces coûts conduisent les assureurs à examiner la rentabilité des assurances inondations.

Les inondations de l'an passé en Thaïlande et les 12 milliards de dollars de dommages qu'ils ont entraînés ont démontré l'importance de ces catastrophes. Les dommages assurés ont représenté 1800% des primes d'assurance non vie annuelles du pays. Un tel taux illustre bien les difficultés devant lesquelles se trouve confrontée la branche, afin de pouvoir couvrir de manière rentable ces risques.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS