Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Swisscom a lancé une offre de rachat sur les 17,9% qui lui manquent pour prendre le contrôle intégral de sa filiale italienne Fastweb. L'opérateur offre aux actionnaires 18 euros par action. Le prix d'achat total s'élève à 256 millions d'euros (330 millions de francs).
Le prix offert représente une majoration de 34,6% par rapport au cours de mardi, précise Swisscom. L'opération sera financée par les moyens propres du groupe ou par le biais de lignes de crédit existantes. Une fois Fastweb intégralement reprise, Swisscom retirera les actions de la Bourse de Milan.
La semaine dernière, Swisscom avait indiqué n'avoir pris "aucune décision" concernant le rachat des parts restantes dans Fastweb, au centre d'un affaire de fraude fiscale et de blanchiment d'argent.
Swisscom a pris le contrôle de Fastweb en 2007. L'opérateur italien et Sparkle, filiale de Telecom Italia, sont tous deux accusés d'avoir facturé entre 2003 et 2007 pour 2 milliards d'euros de services téléphoniques fictifs, fraudant le fisc pour quelque 365 millions d'euros et blanchissant de l'argent sale.
En 2009, Fastweb a réalisé un chiffre d'affaires de 1,85 milliard d'euros et un résultat opérationnel (EBIT) de 138 millions. Selon Swisscom, Fastweb dispose encore d'un bon potentiel de croissance sur le marché italien et ses perspectives sont prometteuses.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS