Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les FDS, une alliance de combattants kurdes et arabes appuyée par les Etats-Unis, a progressivement reconquis la quasi-totalité de Raqa, plus de quatre mois après leur entrée dans la métropole aux mains de l'EI depuis 2014.

KEYSTONE/AP/SARAH EL DEEB

(sda-ats)

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance arabo-kurde soutenue par Washington, a annoncé mardi avoir "totalement" pris la ville de Raqa. Les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont été chassés de leur dernière position dans la ville.

Les opérations militaires à Raqa ont pris fin. La ville est sous le contrôle total" des FDS, a indiqué à l'AFP Talal Sello, un porte-parole de cette alliance. Les FDS étaient entrés début juin dans la métropole du nord du pays en guerre.

"Tout est fini à Raqa (...) Il y a actuellement des opérations de ratissage pour éliminer les cellules dormantes, si on en trouve, et pour déminer la ville", a-t-il ajouté. Selon lui, les FDS doivent "publier un communiqué officiel pour annoncer la libération de la ville".

Mardi, les FDS ont reconquis un hôpital et un stade municipal dans le centre de Raqa, les deux derniers réduits dans lesquels étaient retranchés plusieurs dizaines de djihadistes étrangers.

Avec l'appui des frappes aériennes de la coalition internationale emmenée par Washington, les FDS sont entrées dans la ville en juin et en ont progressivement reconquis l'essentiel.

Ces derniers jours, en vertu d'un accord négocié par des responsables locaux et des représentants tribaux, les derniers civils pris au piège ont pu être évacués et les djihadistes syriens ont été autorisés à quitter la ville, selon les FDS.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS