Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Technip a annoncé lundi un plan de restructuration qui prévoit la suppression de 6000 emplois. Cela doit permettre au groupe français de faire face à un environnement plus difficile du marché pétrolier et gazier, lié notamment à la forte baisse des prix du pétrole.

Le plan du groupe parapétrolier doit permettre de générer 830 millions d'euros (865 millions de francs) d'économies, dont 700 millions en 2016 et le solde en 2017.

L'ensemble de ce dispositif se traduira par une charge exceptionnelle de 650 millions d'euros, dont la majeure partie sera intégrée dans les résultats du deuxième trimestre, qui seront publiés le 30 juillet prochain.

Pour le deuxième trimestre, hors cette charge exceptionnelle, le groupe table dans l'Onshore/Offshore sur un résultat opérationnel courant ajusté d'environ 50 millions d'euros et de 240 millions dans le Subsea.

Sur l'année 2015, il table dans l'Onshore/Offshore sur un chiffre d'affaires ajusté d'environ 6 milliards d'euros et dans le Subsea sur un chiffre d'affaires ajusté compris entre 5,2 et 5,5 milliards d'euros.

ATS