Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le milieu de terrain du PSG Thiago Motta ne fait plus mystère de son envie de quitter le club de la capitale française.

L'Italien espère trouver rapidement une solution avec ses dirigeants mais ne veut pas aller au clash, a-t-il dit samedi. "Le club connaît ma volonté, je veux partir", a-t-il déclaré à l'issue d'un match amical face à Chelsea, à Charlotte (EU). "On continue à parler mais à la fin je pense que c'est Nasser (réd: Al-Khelaifi, le président du PSG) qui va décider de mon futur. Je joue, j'ai été sincère, honnête, et on va continuer à parler pour j'espère trouver une solution le plus rapidement possible", a-t-il souligné.

"J'ai besoin de faire de nouvelles choses, pour ma carrière, retrouver la motivation... Je comprends (que le PSG n'ait pas envie de le laisser partir). J'ai parlé plusieurs fois avec le coach, il a compris ma sensation, j'ai aussi parlé avec Nasser, je comprends la posture du club, mais j'ai besoin que le club comprenne ma situation", a-t-il ajouté.

Interrogé pour savoir s'il était prêt à aller jusqu'à une confrontation avec ses dirigeants si le désaccord persiste, l'Italien a tempéré. "Non je pense que ce n'est pas nécessaire d'aller au clash. Nous sommes plus qu'un joueur de football et qu'un président du Paris St-Germain: nous sommes des hommes, nous pouvons parler tranquillement et je suis convaincu qu'ensemble on peut trouver une solution pour le bien de tout le monde".

Thiago Motta a avoué qu'il souhaitait retourner à l'Atletico Madrid. "Dans ce club je n'ai pas réussi à faire ce que je voulais vraiment et ça c'est un défi pour moi", a-t-il conclu.

ATS