Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pour la première fois depuis plus de deux ans, Tiger Woods est en tête d'une épreuve du circuit PGA après avoir confirmé vendredi lors de l'Open de Greensboro son regain de forme entrevu la veille.

L'ancien numéro un mondial, qui n'a pas passé le cut lors des trois derniers tournois du Grand Chelem, une première dans sa carrière, partage la première place avec son compatriote Tom Hoge, 26 ans, avec un total de 129 (-11).

Le golfeur le plus célèbre de la planète n'avait plus terminé une journée en tête du classement depuis le 3e tournoi du Championnat du monde de golf 2013 (WGC) à Akron (Ohio): c'est d'ailleurs le 79e et dernier titre qui figure à son palmarès. Auteur d'une carte de 64 (-6) la veille, son meilleur score depuis deux ans, Woods a rallié cette fois le club-house avec une carte de 65 (-5). Il avait pourtant mal débuté la journée avec une première partie de parcours mitigée avec trois birdies et deux bogeys.

Le joueur aux 14 titres en Grand Chelem, dont le meilleur résultat en 2015 est sa 17e place lors du Masters, a gardé le meilleur pour la fin avec notamment un impressionnant eagle sur le trou numéro 15.

Woods, 286e mondial, dispute pour la première fois de sa carrière l'Open de Greenboro dans l'espoir d'arracher sa qualification pour le premier des quatre tournois de fin de saison ouvert aux 125 meilleurs mondiaux. Il peut décrocher son billet pour les play-off à condition de remporter l'épreuve ou de terminer 2e dimanche soir.

Mais "le Tigre" a encore du chemin à faire: il ne compte qu'un coup d'avance sur des sacrés clients, ses compatriotes Davis Love III et Chad Campbell, tandis qu'un groupe de cinq joueurs, dont Scott Brown et Bill Haas, n'est qu'à deux longueurs.

"Je prends les jours les uns après les autres. Je suis venu ici pour essayer de gagner, je suis en bonne position, c'est tout pour le moment, a insisté Woods. J'ai dû me battre sur le parcours, je n'ai pas frappé la balle aussi bien que lors du premier jour. J'ai réussi à rester dans la course."

ATS