Toute l'actu en bref

Timea Bacsinszky (no 15) tient sa revanche. A Indian Wells, la Lausannoise a rendu la monnaie de sa pièce à Kiki Bertens (no 18) qui lui avait infligée deux défaites mortifiantes l'an dernier.

Elle l'a fait au terme d'un match de folie. Elle s'est imposée 6-3 5-7 7-6 (10/8) après 3h.23' de jeu. Plus guerrière que jamais, Timea Bacsinszky a conclu sur sa sixième balle de match. Après en avoir sauvé quatre !!!!

Victorieuse de Timea Bascinszky en 2016 en quart de finale de Roland-Garros et en demi-finale de Gstaad, la Néerlandaise a cette fois compris que Timea Bacsinszky n'est pas une joueuse comme les autres lors ce seizième de finale du tournoi californien joué sous la canicule - on a mesuré plus de 40 degrés au bord du court-. Ses formidables qualités de battante lui permettent de repousser ses limites. Après avoir raté le coche à 6-3 5-4 40-15..., la Lausannoise a été entraînée dans un troisième set que l'on pensait perdu d'avance. Menée 4-1, elle écartait trois balles de match à 5-4 sur le service de Bertens pour revenir pleinement dans la partie. Elle la gagnait dans un jeu décisif à couper le souffle durant lequel les deux joueuses ont rendu coup par coup. Elle a, ainsi,"vengé" Belinda Bencic, battue par Kiki Bertens vendredi le jour de son vingtième anniversaire.

En huitième de finale, Timea Bacsinszky affrontera la gagnante de la rencontre qui devait opposer la no 3 mondiale Karolina Pliskova à la Roumaine Irina-Camelia Begu (WTA 32). Timea Bacsinszky a, ainsi, lancé parfaitement ce dimanche pour les représentants de Swiss Tennis. Roger Federer, opposé au Français Stéphane Robert (ATP 81) pour son entrée en lice dans le tournoi, et l'étonnant Henri Laaksonen (ATO 123) qui rencontrait lui aussi en soirée Jack Sock (ATP 18) avaient l'occasion d'embellir encore le bilan helvétique riche aussi de la qualification pour le troisième tour du double de Martina Hingis.

ATS

 Toute l'actu en bref