Navigation

Tokyo rejette une proposition américaine sur les ventes automobiles

Ce contenu a été publié le 12 avril 2014 - 18:30
(Keystone-ATS)

Le gouvernement japonais a rejeté une proposition des Etats-Unis sur la suppression à un horizon de trente ans des taxes frappant les voitures japonaises vendues sur le marché américain, a rapporté samedi une agence de presse japonaise. Tokyo juge que le calendrier proposé est beaucoup trop long.

La proposition américaine a été avancée cette semaine lors de discussions bilatérales sur les relations commerciales entre les deux pays, a précisé cette agence de presse, citant des sources proches du dossier.

Les Etats-Unis et le Japon tentent de conclure un accord bilatéral nécessaire à l'initiative plus large d'un Partenariat transpacifique (TPP), concrétisation de la stratégie de Barack Obama de "recentrage" sur la région Asie-Pacifique. Les deux pays souhaitent conclure cet accord avant la visite d'Etat du président américain au Japon, les 24 et 25 avril.

Pour l'heure, les Etats-Unis imposent eux une taxe de 2,5 % sur les voitures particulières importées du Japon et de 25 % sur les camionnettes.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.