Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Total attendait dimanche l'approbation de l'autorité de sûreté britannique pour intervenir sur sa plateforme d'Elgin en mer du Nord. La compagnie peaufinait dans le même temps son plan d'intervention pour colmater la fuite de gaz qui perdure depuis une semaine.

L'autorité de sûreté britannique, Health and Safety Executive (HSE), "a reçu le rapport de Total sur les risques" que présente la situation de sa plateforme. "Le processus d'examen de ces documents est en cours", a indiqué dimanche un porte-parole de l'autorité britannique.

L'avis du HSE est non contraignant. Toutefois le patron de Total, Christophe de Margerie, avait expliqué samedi attendre "l'autorisation (des autorités britanniques) pour envoyer des pompiers spécialisés" sur la plateforme.

Cellule de crise

La plateforme du champ d'Elgin, située à 240 km des côtes écossaises et où travaillaient plus de 200 personnes, est totalement évacuée depuis lundi.

Quatre navires anti-incendie se maintiennent en bordure de la zone d'exclusion décrétée autour de la plateforme, et une équipe d'experts et d'ingénieurs, réunie au sein d'une cellule de crise à Aberdeen (Ecosse), se tient prête à se rendre sur les lieux. Un hélicoptère effectue régulièrement des vols de reconnaissance avec des caméras infra-rouge pour surveiller la situation.

Torchère éteinte

Alors que l'extinction, annoncée samedi, de la torchère sur le site a réduit le risque d'explosion, Total travaille toujours sur deux scénarios pour colmater la fuite: l'injection directe de boues dans le puits concerné et le forage de puits de dérivation pour détourner le gaz.

Le site laisse toujours échapper environ 200'000 m3 de gaz par jour. Total estimait dimanche que "l'impact sur l'environnement était relativement négligeable". Un navire de Greenpeace, avec à son bord une douzaine de spécialistes, est attendu lundi sur place pour mesurer le degré de pollution.

ATS