Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Exit Suisse romande et Suisse alémanique ont accompagné 416 personnes vers la mort en 2011, un chiffre en hausse par rapport à 2010. Le nombre d'adhésions augmente également. Outre Sarine, 6000 personnes ont rejoint Exit, un record. Au total, les deux organisations comptent 74'000 membres, dont 16'000 en Romandie.

L'an dernier, Exit Suisse romande a reçu 182 demandes d'assistance au suicide, a indiqué lundi à l'ats son président Jérôme Sobel. La section indépendante alémanique en a elle enregistré 1500, indique-t-elle dans un communiqué.

La moyenne d'âge des personnes accompagnées dans la mort était de 76,5 ans (74 ans en 2008). La plupart des personnes suivies souffraient d'un cancer.

Aussi bien en Romandie qu'en Suisse alémanique, on constate une hausse des adhésions. "Les gens savent qu'ils y ont accès et deviennent plus facilement membres", explique le Dr Sobel. La nouvelle législation sur les dispositions de fin de vie qui doit entrer en vigueur en 2013 joue également un rôle.

ATS