Navigation

Toujours plus de repas livrés à domicile à Genève

Les livreurs de l'imad se retrouvent devant les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) pour préparer leur tournée. KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI sda-ats
Ce contenu a été publié le 26 mars 2020 - 14:51
(Keystone-ATS)

A Genève, l’institution publique de maintien à domicile (imad) tourne à plein régime pour assurer une hausse de 50% des livraisons de repas depuis deux semaines. La protection civile (PC) a été appelée en renfort.

Vingt membres de la PC sont arrivés jeudi et sont en phase d’incorporation. Ils seront opérationnels sur le terrain dès la semaine prochaine, selon Alexandre Moraga, directeur du service des relations clientèles à l' imad.

Ces renforts s'ajoutent aux collaborateurs de l'imad qui se sont portés volontaires pour aider les équipes. Les effectifs sur le terrain ont ainsi été augmentés de 40% et l'équipe de gestion de prise des commandes et d'organisation des tournées de 120%.

Cette effervescence est particulièrement visible le matin tôt devant les cuisines centrales des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Les livreurs viennent chercher les repas et préparent leur tournée. Certains se déplacent à vélo électrique en tirant une remorque qui peut contenir au maximum 45 kilos.

Le masque est obligatoire face aux clients ainsi que la désinfection des mains avant et après chaque livraison. Il en va de même en cas de contact avec des surfaces potentiellement infectées comme les interphones ou les poignées de porte.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.